La création retrouvée

L’homme renoue avec la création
Lorsqu’en paix il la laisse.
Fallait-il un sale virus
Pour qu’il réalise le processus ?

L’intérêt primant sur l’émotion,
C’est consciemment qu’il blesse.
Serait-il inarrêtable,
Ou agit-il parce que trop vulnérable ?

Le retard de sa compréhension
À la croire diablesse
Fera de lui un mendiant,
Ne récoltant que les fruits du vent.

Qu’en ces temps de dure tribulation,
Ou fléchit la vieillesse,
Il retrouve l’amitié
Qui lui fut donnée avant l’inimitié

Ben (20/03/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *