Toi l’ami

Toi l’ami,
Nous nous retrouvions souvent
Les dimanches après-midi
Pour louer notre Père en chantant

Toi l’ami,
Mon frère, mon jumeau
Ton sourire me manque
Tes plats dignes d’un restau
Ou ton bouillon requinquant

Toi l’ami,
Si courageux et passionné
Lorsque tu as une idée
Ensemble nous marchons pour celui
Qui a changé nos vies

Toi l’ami,
Nous nous retrouverons bientôt
Pour blaguer et échanger
Sur nos cultures de bodjo
Du français au camerounais

Toi l’ami
Cultivons encore l’amitié
Veillant l’un sur l’autre surtout
Et toujours bien sapé
Machin, truc et tout

Ben (05/04/2020)


La création retrouvée

L’homme renoue avec la création
Lorsqu’en paix il la laisse.
Fallait-il un sale virus
Pour qu’il réalise le processus ?

L’intérêt primant sur l’émotion,
C’est consciemment qu’il blesse.
Serait-il inarrêtable,
Ou agit-il parce que trop vulnérable ?

Le retard de sa compréhension
À la croire diablesse
Fera de lui un mendiant,
Ne récoltant que les fruits du vent.

Qu’en ces temps de dure tribulation,
Ou fléchit la vieillesse,
Il retrouve l’amitié
Qui lui fut donnée avant l’inimitié

Ben (20/03/2020)