La danse des idées

Si tu ne veux t’ennuyer
Il faut saisir en plein vol
La pensée qui traverse l’esprit
L’idée vague qui d’un coup se rapproche
Se précise et s’éclaircit

Personne n’y est préparé
C’est le pouvoir des idées
Elles fusent et se dressent
Avec peu de délicatesse
Elles sont porteuses de vie
Mais peuvent tomber dans l’oubli

À toi de les développer
Si tu en as la volonté
Certaines sont dangereuses
D’autres plus voyageuses
Elles emporteront ton destin
Et chanteront tes lendemains

Ben (05/05/2020)


Porte bonheur

Alors que les clochettes sonnent
Pour marquer du mois d’avril la fin
Le muguet de son magnifique parfum
Fait son entrée sans voir personne

Pour s’encourager dans la joie
On va s’envoyer cette fleur virtuelle
Accompagnée de pensées usuelles
Comme si le bonheur était sans voix

Pas de vendeurs au coin des rues
Ni de manifestations prévues
Nous ne fêterons pas le chômage
De ceux qui subissent l’orage

Où donc trouver le bonheur ?
Tu peux le porter à l’intérieur
Il suffit de laisser ton créateur
Le déposer au fond de ton cœur

Ben (01/05/2020)


Une jeune demoiselle

Mes souvenirs s’évadent,
Moi qui pensait les avoir bien enfermés
Je sens bien que tout se délite
Mais je vis dans les méandres de ma pensée

Au pressé, au passant,
Au passé, au présent
Point de futur que l’usure,
Qui toujours me dévore,
M’assaille et me rattrape.

Voilà maintenant que je suis enfermée
À la place de mes souvenances
Je ne sais plus ce que je suis
Je ne suis plus ce que je fus
Et dans cette chambre condamnée,
Je suis perdue, déboussolée

A qui confier mon désarroi ?
Qui pourra entendre mes tracas ?
Soudain, quelqu’un que je ne connais pas
M’emmène vers la fenêtre d’une douce voix

Des gens chantent et se font poètes
Serait-ce pour nous conter fleurette ?
Il y a aussi cet ustensile
J’ai le mot sur la langue
Vous savez, avec des touches noires et blanches

Dans cette gentille drôlerie
Je repense à ces après midi
Où, près des miens je me trouvais
Dans la joie de la maisonnée
Je chante au milieu de tous réunis
Des airs de Brel, de Piaf aussi
Une jeune demoiselle je suis
Qui danse dans les rues de Paris
Voici mon accompagnateur
Au piano il joue presque par cœur

J’ai trouvé ce mot qu’il me manquait !
Mais, que font là ces gens masqués
Ils reviendront, ont-ils promis
D’un ton joyeux, ils sont repartis
C’est le village entier mobilisé
Qui prend soin de ses aînés

Ben (18/04/2020)


Pâque

Profonds tourments
Heures ténébreuses
Sombres instants
Pensées brumeuses

Baiser glaçant
Foule tumultueuse
Air Suffoquant
Mort douloureuse

Tombeau payant
Terre dédaigneuse
Espoir fumant
Journée fielleuse

Réveil puissant
Lumière radieuse
Esprit vivant
Source glorieuse

Destin gagnant
Joie merveilleuse
Astre brillant
Grâce mystérieuse

Ben (13/04/2020)


Occupation

Tandis que les jours passent
Et que nos cœurs se lassent
Nous quêtons l’occupation
Au sein de nos maisons

Les jeux de société
Par écran interposé
L’apéro réinventé
De familles éloignées

Et puis sur les réseaux
Poussent des défis rivaux
De la photo d’enfance
Au sport à distance

Des artistes aussi
Se mettent des défis
Chaque jour de poster
Le fruit de leurs idées

Renaud Capuçon
Joue un air de violon
Tel un stradivarius
On oublie le virus

Goldman, Vanessa Paradis
Poussent la chanson pour dire merci
D’autres comme Calogero
Créent depuis leur piano

Les enfants jardinent
Les parents dessinent
Les ministres déclament
Les soignants réclament

Deux poids, quatre mesures
On n’a pas idée du futur
Restons bien confinés
Travaillant notre pensée

Ben (06/04/2020)