Le dernier jour d’un confiné

Le dernier jour
Est souvent mêlé
D’excitation et d’âpreté

Chaque jour durant
Nous avons attendu et espéré
L’issue de cette folle épopée

Le jour de la liberté
Nous ne savons plus s’il faut savourer
Ou alors rester chez soi bien abrité

Car à l’habitude
Certains conforts sont appréciés
Et le retour dans la société amène l’anxiété

Alors vivons comme si
Nos dernières heures ici se vivaient
En ayant préparé son éternité

Et que cette paix inonde
Le dernier jour d’un confiné

Ben (10/05/2020)

 
 
 
 

Savoure-moi si tu peux

Le temps ne s’arrête pas
Il se poursuit,
Et il nous faut bien l’infini
Pour ne plus courir ici

Le temps ne se rattrape pas
Il se rachète,
Quand on efface la dette
Alors on peut faire la fête

Le temps ne se retrouve pas
Il se perd,
Et quand tombe ce repère
C’est le début d’une nouvelle ère

Le temps ne passe pas
Il file,
Sans faire de choses futiles
Soyons des tisseurs habiles

Le temps ne se laisse pas
Il se prend,
Dès que se présente le moment
Comme celui que vous savourez maintenant

Ben (19/04/2020)