Inspiration

Qui du défi ou de la poésie
Donnera l’inspiration ?
Quelques minutes avant minuit
Font monter la pression

Savoir rebondir
Chaque instant encore et toujours
Ne plus réfléchir
Et laisser aux mots libre cours

C’est ce qu’il y a de mieux à faire
Lorsque l’orage gronde
Et que le flash des éclairs
Offre un spectacle de trombe

Allons vite nous coucher
Avant que demain ne soit
Il faut encore dessiner
L’oiseau qui m’illustrera

Ben 09/05/2020


La mélancolie du temps

La mélancolie du temps
Atteint les plus vifs esprits

Pluies d’orage
Couleur du vent
Pleurs de rage
Débordements

Mon âme s’épanche
Et les soucis défleuris
Prévoient la revanche
A la prochaine folie

Les mots filent
Comme le sang
Tout fébriles
Et renversants

Reprendre le cours
Normal et vivant
Loin de ce séjour
Où dorment les chants

Ben (29/04/2020)


Un mois de plus

Un mois de plus
Les mots sont tombés
Deux mois et rien de moins
Assigné à résidence
Sans jugement ni appel

Pour certains
C’est le temps qu’il faut
Pour se protéger
Se prendre à rêver
dessiner des projets
Et préparer demain

Pour d’autres
Cette annonce
Sonne comme une sentence
Synonyme de prison
Dans laquelle se vivra
Coups ou addictions

Un mois
Un mois de plus
Un mois de trop
Ce qu’il faut
Pour en sauver
Pour en condamner
Mourir du covid
Ou du faux suicide

Un mois de plus
Pour être sensible
À ce qui se vit
Toute l’année
Derrière les murs

Donner l’alerte
N’est pas dénoncer
Le peu qu’on puisse faire
Est notre responsabilité

Ben (14/04/2020)

 


Nous avions prévu ces bonheurs-là

Nous avions prévu ces bonheurs-là
Des petits, des plus grands
Des sourires, des fous rires

Un mariage ici,
Un déménagement là,
Une nouvelle vie,
Une étape de plus
Nous avions prévu ces bonheurs là

Ton anniversaire surprise
En solitude
Ton arrivée au monde
Du confinement
Nous n’avions pas prévu cela

Mais la distance,
Ne supprime pas l’importance
De toujours s’aimer
Et de pouvoir l’exprimer

De l’émotion intense d’un livre
On se délectera,
Des mots qui rendent ivre
On se nourrira
Nous n’avions pas prévu cela

De moments forts en famille,
On se souviendra
D’idées et de projets qui fourmillent
On manifestera
Nous pourrions prévoir ces bonheurs-là

Retrouver l’essence
De ce qui fait encore sens
En chacun de nous
Et ce un peu partout
Pour réécrire à toute heure
La définition du bonheur

Ben (26/03/2020)


Au cœur du confinement

Au cœur du confinement
et celui du rangement,
des souvenirs remontent,
des objets, des lettres…
Et puis des larmes aussi.

Les mots doux refont surface,
et font vibrer les sentiments
trop longtemps endormis,
qui nous ramènent au firmament,
à l’existence même.

Que jamais nous n’oubliions,
dans le présent éloignement,
de puiser régulièrement
la force des liens qui nous unissent.

Laissons en nous se réveiller
la profondeur de l’essence humaine,
rappelant dans chaque battement
qui nous sommes vraiment.

Et que chaque jour nous retrouvions
le chemin de vivre autrement
pour qu’un avenir enthousiasmant
s’élève à nouveau sur nos vies.

Ben (19/03/2020)