Absinthe

Tchernobyl
Vingt-six avril
Vieux souvenir enfoui
Dont les cendres incandescentes
Et indécentes
Brûlent encore et toujours
Faudrait-il agrandir
Le sarcophage qui te confine ?
Et bien c’est déjà fait
Avec trois milliards d’encoffrés
Le nouveau nuage va passer
Sans se faire remarquer
Les médias ne s’étalent pas
Ayant assez sur le corona
L’homme est un fou savant
Qui joue avec le feu dévorant
Croyant sublimer son monde
Mais qui l’élime chaque seconde
Transformant l’absinthe qui le tuera

Ben (26/04/2020)


Que raconte-t-on là-haut ?

Alors que deux mille vingt
Entrait dans ses espérances
En une fraction de seconde
On vit chanceller le monde

Trois milliards de confinés
La terre s’arrêta de tourner
On écrira dans les livres d’histoire
Que l’homme perd vite la mémoire

Et que raconte-t-on là-haut ?
Quelles discussions s’animent
Bien au-dessus des oiseaux
Et des plus grandes cimes ?

Il regarde avec attention
Comment chacun s’interprète
Au milieu des circonvolutions
Et des pièces qu’on répète

Il intervient lorsqu’alors
On daigne faire appel à lui
Il ne sommeille ni ne dort
Tenant le fil de notre vie

Même si certains prévoient
Qui peut prétendre savoir
Ce que l’avenir réservera
Et toutes les solutions avoir

Ce n’était pas ce qu’il voulait
C’est ce que nous avons choisi
Vouloir toujours seul se débrouiller
Alors qu’en lui se trouve un ami

Ben (24/04/2020)


Seule au milieu

Des milliards,
D’humains confinés sur la planète
De masques à trouver pour les têtes
D’euros qui creusent les dettes
De tests qu’on crée, use et jète

Et moi je suis seule, confinée
Seule à voir le monde se déchirer
Tandis qu’on parle de nous, de notre humanité
Seule à combattre contre des milliers
D’étrangers dans mon corps fatigué
Pendant que d’autres jouent aux inconsidérés
Moi, j’essayais de vous soigner
Aujourd’hui je suis contaminée

Je vous en veux, oui un peu
On aurait tous pu faire mieux
Et puis j’entends vos mercis
Vos applaudissements et autres bruits
Je les prends et les amasse
dans un coin de mon cœur
Le temps de refaire surface
Loin de toutes mes peurs

Comment tout cela va se terminer
Pour moi, pour nous, on est tous liés
J’espère en une réponse encourageante
Et continuer ma passion d’être soignante

Pour Andrea, Aurore et toutes les soignantes

Ben (23/04/2020)