L’étreinte

L’étreinte
Qu’elle soit amoureuse
Ou simplement affectueuse
N’est plus d’actualité

Le câlin
D’un enfant à sa mère
D’une sœur à un frère
N’est plus spontané

Les mains posées sur une vitre
Marquent la distance pénible
Qu’il nous faut respecter

Les larmes d’une grande mère
Émeuvent la France entière
Et nous font pleurer

Retrouverons nous un jour
Ce qui nous fait vivre ?
Ces sensations toujours
Qui nous font vibrer ?

Ben (27/04/2020)


Traverser

Période noire,
Crise en tout genre
Nous n’aurions qu’à sombrer
Et ne plus penser
Ranger sa vie
Avec les souvenirs
Du temps passé

Ce n’est pas sans peine
Qu’il nous faut traverser
Les épreuves blêmes
Toutes accumulées

Et pourtant il faudra
Avec l’aide du Très-Haut
Vivre d’espoir

Ce n’est qu’en levant les yeux
Que nous pouvons voir
Se mirer dans l’horizon
Un éternel revoir

Vibrer encore
Pour chacun et pour soi
Avec la force de la foi

(Pour Damien, parti trop tôt, hier soir)

Ben (24/03/2020)