Je confine, tu…

Je confine
Tu te fragilises
Il s’énerve
Elle répète
On s’explique
Nous explosons
Vous ne pouvez rien
Ils se séparent

C’est la dure conjugaison
Que certains d’entre nous exerceront
Pendant le pénible confinement
Laissant surgir nos ressentiments

Les chemins d’écoliers de l’amour
Ne sont pas si faciles tous les jours
Mais les épreuves devraient fortifier
Les bases qui doivent être posées

Qui est celui qui vous enseignera ?
Le maître en ce domaine le créa
Pardon, transparence et communication
Et tant de choses pour tenir la fusion

Je confine
Tu te fragilises
Il l’enlace
Elle se blottit
On sexe’plique
Nous fusionnons
Vous souriez
Ils s’aiment

Ben (07/05/2020)


Confinement exquis

Pour que deux mille cent vingt s’en souvienne
Voilà où nous en sommes
Des hommes mangent ensemble derrière un écran
Des kangourous sautent sur le béton
Des concerts ont lieu sur les balcons
Des moutons jouent au tourniquet
Des boulangers vendent des livres
Des pingouins marchent sur le trottoir
Des poèmes sont criés par les fenêtres
Des convois d’éléphants traversent les routes
Des enfants rêvent d’aller à l’école
Des lions jouent au golf
Des grands restaurants servent des hôpitaux
Des chiens sortent leurs maîtres
Et nous tenons à vous préciser
Que ce ne sont pas des cadavres exquis

Ben (28/04/2020)


Coronavirus

Tu viens de tes piquants invisibles
Altérer nos chairs destructibles
Tu te fais maître du monde
En un quart de seconde

En véritable poison
Tu décimes dans les maisons
Ceux qui ne t’impressionnent
Aucun souffle tu ne leur donne

Mais ce n’est pas à toi
Pourtant, t’en croyant digne
Que nous décernerons
les titres héros ou héroïne

Car du peuple s’élève une voix
Force pour les premières lignes
Ensemble nous remettrons
La couronne à ceux qui t’assassinent

Ben (23/03/2020)