Une prochaine fois

Je suis en manque de parents
Profiter d’eux maintenant
Vivre chaque précieuse seconde
Juste rire et refaire le monde

Dépoussiérer les vieux jouets
Se raconter nos ascendances
Ensemble, discuter, flâner
Au gré des images d’enfance

Contempler les années passées
À s’émerveiller de la vie
Organiser les choses à fêter
Pour retrouver famille et amis

En Normandie nous aurions dû être
Pour partager ensemble la joie
Je suis à plus de cent kilomètres
Ce sera pour la prochaine fois

Ben (03/05/2020)


L’étreinte

L’étreinte
Qu’elle soit amoureuse
Ou simplement affectueuse
N’est plus d’actualité

Le câlin
D’un enfant à sa mère
D’une sœur à un frère
N’est plus spontané

Les mains posées sur une vitre
Marquent la distance pénible
Qu’il nous faut respecter

Les larmes d’une grande mère
Émeuvent la France entière
Et nous font pleurer

Retrouverons nous un jour
Ce qui nous fait vivre ?
Ces sensations toujours
Qui nous font vibrer ?

Ben (27/04/2020)


Grande soeur

Grande sœur tu es, et tu resteras
Soutien perpétuel depuis le début
Une seconde maman tu fus pour moi
M’encourageant dans mes idées farfelues

Pour beaucoup tu es un ange
Et comme eux tu n’attends pas
Que l’on t’apporte des louanges
Les offrant à celui qui te créa

Femme de prière et d’exception
Ne sous-estime pas tes talents
Tu es source de bénédiction
Pour tous, amis et parents

Malgré la distance exigée
Nous soufflons avec toi les bougies
Par écran interposé
La famille est réunie

Que l’amour, la joie, la paix
En ce jour te soient donnés
Et que cette nouvelle année
Vois en toi la vie s’exprimer

Pour Angélique, que j’aime 
Bon anniversaire !

Ben (08/04/2020)


Nous deux

Nous ne nous marions pas cette année
Et fort heureusement
Nous aurions alors reporté en été
Attendant patiemment

Que nous soyons enfin unis
Pour sceller notre amour
Entourés de familles et amis
Disant oui pour toujours

Ceci étant accompli
Nous ne sommes en souci
Que dans l’éventualité
D’un songe devenant réalité

Cela fait bientôt deux ans
Et nous voilà en confinement
Il s’en est passé bien des choses
C’est là qu’on voit que Dieu dispose

Merci d’être toi, d’être nous
Depuis le début de tout
Nous ne sommes pas là pour parier
Mais nous aimons nous aimer

Nous savons fort bien
Que dans tous les foyers
La vie en retranchement imposé
Ne laisse pas toujours de lendemain

Et pourtant nous voudrions crier
De vous blesser parce que blessés
Arrêtez !
De vous battre sans armes égales,
Cessez !
De semer la vengeance et la haine
Vous récolterez,
Les douleurs de la peine,
En d’autres saisons ruinées,

Que ces temps soient propices
A mettre fin au supplice
Cédant au pardon, à la paix
Pour un amour retrouvé

Nous ne sommes que des novices
Mais quel bonheur d’être si complices
Souriants en toute occasion
Confiants en sa super vision

Le secret de nous deux ?
Le troisième au milieu
Du ciel il étend son cordage,
Et de notre bateau assure l’arrimage

Ben (03/04/2020)


Nous avions prévu ces bonheurs-là

Nous avions prévu ces bonheurs-là
Des petits, des plus grands
Des sourires, des fous rires

Un mariage ici,
Un déménagement là,
Une nouvelle vie,
Une étape de plus
Nous avions prévu ces bonheurs là

Ton anniversaire surprise
En solitude
Ton arrivée au monde
Du confinement
Nous n’avions pas prévu cela

Mais la distance,
Ne supprime pas l’importance
De toujours s’aimer
Et de pouvoir l’exprimer

De l’émotion intense d’un livre
On se délectera,
Des mots qui rendent ivre
On se nourrira
Nous n’avions pas prévu cela

De moments forts en famille,
On se souviendra
D’idées et de projets qui fourmillent
On manifestera
Nous pourrions prévoir ces bonheurs-là

Retrouver l’essence
De ce qui fait encore sens
En chacun de nous
Et ce un peu partout
Pour réécrire à toute heure
La définition du bonheur

Ben (26/03/2020)