Que raconte-t-on là-haut ?

Alors que deux mille vingt
Entrait dans ses espérances
En une fraction de seconde
On vit chanceller le monde

Trois milliards de confinés
La terre s’arrêta de tourner
On écrira dans les livres d’histoire
Que l’homme perd vite la mémoire

Et que raconte-t-on là-haut ?
Quelles discussions s’animent
Bien au-dessus des oiseaux
Et des plus grandes cimes ?

Il regarde avec attention
Comment chacun s’interprète
Au milieu des circonvolutions
Et des pièces qu’on répète

Il intervient lorsqu’alors
On daigne faire appel à lui
Il ne sommeille ni ne dort
Tenant le fil de notre vie

Même si certains prévoient
Qui peut prétendre savoir
Ce que l’avenir réservera
Et toutes les solutions avoir

Ce n’était pas ce qu’il voulait
C’est ce que nous avons choisi
Vouloir toujours seul se débrouiller
Alors qu’en lui se trouve un ami

Ben (24/04/2020)


Au cœur du confinement

Au cœur du confinement
et celui du rangement,
des souvenirs remontent,
des objets, des lettres…
Et puis des larmes aussi.

Les mots doux refont surface,
et font vibrer les sentiments
trop longtemps endormis,
qui nous ramènent au firmament,
à l’existence même.

Que jamais nous n’oubliions,
dans le présent éloignement,
de puiser régulièrement
la force des liens qui nous unissent.

Laissons en nous se réveiller
la profondeur de l’essence humaine,
rappelant dans chaque battement
qui nous sommes vraiment.

Et que chaque jour nous retrouvions
le chemin de vivre autrement
pour qu’un avenir enthousiasmant
s’élève à nouveau sur nos vies.

Ben (19/03/2020)