Année entière

Jour de la terre
Comme s’il en fallait un
Pour nous rappeler
Avant d’oublier demain
Que nous sommes éphémères

Jour de la terre
Et pas un de plus
À lui consacrer
Constater sa mue
Et puis ne rien faire

Jour de la terre
Refaire le monde
Débattre des débats
Pendant que fondent
Les deux hémisphères

Mais un jour la terre
Parce qu’on lui pompe l’air
Nous enverra promener
De se faire marcher dessus
Elle en aura vraiment assez
Il est plus que temps d’agir
Tous concernés, tous prévenus
pour ne plus l’aneantir
Donnons lui l’année entière

Ben (22/04/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *